Structural Equation Modeling

CHAPITRE VII: Trial DES HYPOTHESES ET DISCUSSION DES RESULTATS

Une fois les & A ; eacute ; & A ; aacute ; chelles sont valid & A ; eacute ; es, forty-nine est possible de examiner lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le conceptuel.

Les hypoth & A ; egrave ; Ses pr & amp ; eacute ; sent & A ; eacute ; es pr & amp ; eacute ; c & A ; eacute ; demment vont & A ; ecirc ; tre trial & A ; eacute ; es dans ce dernier chapitre & A ; agrave ; l’aide des mod & A ; egrave ; les & A ; agrave ; & A ; eacute ; quations structurelles. Pour le trial du mod & A ; egrave ; le conceptuel, la m & A ; eacute ; thode d’estimation choisie est celle du upper limit de vraisemblance initi & A ; eacute ; e par J & A ; ouml ; reskog.

There's a specialist from your university waiting to help you with that essay.
Tell us what you need to have done now!


order now

La premi & A ; egrave ; re subdivision de ce chapitre est consacr & A ; eacute ; e & A ; agrave ; la description diethylstilbestrols variables du mod & A ; egrave ; lupus erythematosus. La deuxi & A ; egrave ; me subdivision concerne La proof du mod & A ; egrave ; le conceptuel et le trial diethylstilbestrols hypoth & amp ; egrave ; Ses.

Section I. Etude descriptive diethylstilbestrols variables du mod & A ; egrave ; lupus erythematosus

L’ensemble diethylstilbestrols variables mobilis & amp ; eacute ; es dans cette recherche est unidimensionnel. Une status & A ; agrave ; respecter concerne la normalit & A ; eacute ; diethylstilbestrols diff & amp ; eacute ; rentes variables du mod & A ; egrave ; lupus erythematosus. La distribution diethylstilbestrols variables doit & amp ; ecirc ; tre normale. Cette status suppose l’examen diethylstilbestrols trials d’asym & amp ; eacute ; trie ( Skewness ) et d’aplatissement ( Kurtosis ) . & A ; laquo ; Le coefficient de sym & A ; eacute ; trie ( ou & A ; laquo ; Skewness & A ; raquo ; ) indique si lupus erythematosuss observations sont R & A ; eacute ; parties & A ; eacute ; quitablement autour de la moyenne ( le coefficient est alors nul ) ou si elles sont plut & A ; ocirc ; t concentr & amp ; eacute ; es vers les valeurs lupus erythematosuss plus faibles ( coefficient positif ) ou vers les valeurs les plus & A ; eacute ; lev & A ; eacute ; es ( coefficient N & A ; eacute ; gatif ) & A ; raquo ; ( Evrard, Pras et Roux, 2003 ) .

En Ce qui concerne & A ; laquo ; Le coefficient d’aplatissement ( ou & A ; laquo ; Kurtosis & A ; raquo ; ) compare la forme de la courbe de distribution diethylstilbestrols observations & A ; agrave ; celle de la loi normale: un coefficient positif indique une plus loud concentration diethylstilbestrols observations ; un coefficient N & A ; eacute ; gatif indique une courbe plus & A ; laquo ; aplatie & A ; raquo ; ( Evrard, Pras et Roux, 2003 ) .

Pour que La variable puisse & A ; ecirc ; tre consid & A ; eacute ; R & A ; eacute ; e comme suivant une loi normale, le coefficient d’asym & A ; eacute ; trie ou & amp ; laquo ; lopsidedness & A ; raquo ; et le coefficient d’aplatissement ou & A ; laquo ; kurtosis & A ; raquo ; ( ou encore de & A ; laquo ; concentration & A ; raquo ; ) doivent & A ; ecirc ; tre respectivement inf & A ; eacute ; rieur en valeur absolue & A ; agrave ; 1 et 1,5.

Le tableau suivant retrace La moyenne, cubic decimeter ‘ & amp ; eacute ; cart type et le trial de normalit & A ; eacute ; diethylstilbestrols diff & amp ; eacute ; rentes variables.

D’une portion, les coefficients de sym & A ; eacute ; trie ( lopsidedness ) sont dans la majorit & A ; eacute ; assez proches de 0 et sont tous inf & A ; eacute ; rieurs & A ; agrave ; 1, except & A ; eacute ; d’une seule variable & A ; laquo ; l’attitude vis- & A ; agrave ; -vis de la publicity & A ; raquo ; . Cette derni & A ; egrave ; re pose un probl & A ; egrave ; me de normalit & A ; eacute ; puisque la valeur du Skewness est swallow & A ; eacute ; rieure & A ; agrave ; 1 en valeur absolue. Ceci montre que les donn & A ; eacute ; es ont plut & A ; ocirc ; t tendance & A ; agrave ; & A ; ecirc ; tre r & amp ; eacute ; parties uniform & amp ; eacute ; ment autour de la moyenne.

D’autre portion, le coefficient d’aplatissement ( kurtosis ) ou encore coefficient de concentration est & A ; eacute ; galement satisfaisant. En effet, forty-nine reste inf & A ; eacute ; rieur & A ; agrave ; 1,5 en valeur absolue pour toutes les variables.

Concernant le regard de la status de normalit & A ; eacute ; , les donn & A ; eacute ; es ne semblent pas fortement violer cette status.

Apr & A ; egrave ; s avoir V & A ; eacute ; rifier lupus erythematosuss conditions de normalit & A ; eacute ; diethylstilbestrols variables retenues, la nouvelle subdivision traitera le trial de notre mod & A ; egrave ; le conceptuel.

Section II. Test du mod & A ; egrave ; le conceptuel

Cette subdivision a pour objectif de examiner lupus erythematosuss diff & amp ; eacute ; rentes propositions et hypoth & A ; egrave ; ses myocardial infarctions en avant dans la premi & A ; egrave ; re partie.

Toutes les hypoth & A ; egrave ; ses de notre recherche, & A ; agrave ; l’exception de la premi & A ; egrave ; re et la deuxi & A ; egrave ; me, vont & A ; ecirc ; tre trial & A ; eacute ; es par un mod & A ; egrave ; le & A ; agrave ; & A ; eacute ; quations structurelles.

En effet, avant de passer & A ; agrave ; la proof de notre mod & A ; egrave ; le conceptuel, nous testerons les deux premi & A ; egrave ; RESs propositions dans le paragraphe qui suit.

1. Validation de la premi & A ; egrave ; re proposition

La premi & A ; egrave ; re proposition & A ; eacute ; tudie la relation entre la sensibilit & A ; eacute ; diethylstilbestrols consommateurs & amp ; agrave ; la publicity diethylstilbestrols ventes en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rale et la sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; une technique promotionnelle. Le choix de la technique & A ; laquo ; R & A ; eacute ; duction de prix & A ; raquo ; est justifi & A ; eacute ; par les & A ; eacute ; l & A ; eacute ; ments suivants:

  • d’une portion, selon La revue de la litt & A ; eacute ; rature, la portion importante du budget promotionnel est R & A ; eacute ; serv & A ; eacute ; e pour La technique R & A ; eacute ; duction de prix. Cette derni & A ; egrave ; re Pr & A ; eacute ; sente 35 % diethylstilbestrols diff & A ; eacute ; rentes techniques utilis & A ; eacute ; es en France ( Pierre Chandon et Gille Laurent, 1998 ) .
  • D’autre portion, le rep & A ; eacute ; fury des techniques promotionnelles utilis & amp ; eacute ; es par lupus erythematosuss grandes et moyennes surfaces en Tunisie, nous permis de choisir la techniques de r & A ; eacute ; duction de prix. A titre d’exemple, La technique R & A ; eacute ; duction de prix repr & A ; eacute ; sente 92 % de l’ensemble diethylstilbestrols offres promotionnelles organis & amp ; eacute ; es par l’enseigne & A ; laquo ; Monoprix & A ; raquo ; durant cinq mois.
  • Finalement, on a work forces & A ; eacute ; une mini enqu & A ; ecirc ; te pour savoir la perceptual experience diethylstilbestrols offres promotionnelles organis & A ; eacute ; es par lupus erythematosuss grandes surfaces de la portion des tunisiens. La majorit & A ; eacute ; vitamin D & A ; eacute ; clare que La technique La plus utilis & A ; eacute ; e est celle de la r & A ; eacute ; duction de prix.

En effet, la premi & A ; egrave ; re proposition s ‘ & amp ; eacute ; crit de la mani & A ; egrave ; re suivante:

Proposition 1: Un consommateur reasonable & A ; agrave ; la publicity en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rattle est syst & A ; eacute ; matiquement reasonable & A ; agrave ; toute autre technique promotionnelle ( R & A ; eacute ; duction de prix ) .

Pour examiner cet hypoth & A ; egrave ; Se, on a Eu recours au coefficient de corr & A ; eacute ; lation de Pearson, qui mesure lupus erythematosus degr & A ; eacute ; de relation entre les deux facteurs repr & amp ; eacute ; sentant La sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity d’une portion et la sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix d’autre portion.

Au respect de Ce tableau R & A ; eacute ; capitulatif, le coefficient de corr & A ; eacute ; lation est de l’ordre de 0,647 ( la corr & A ; eacute ; lation est indicative gold niveau 1 % ) .

La proposition 1 est confirm & A ; eacute ; e c’est- & A ; agrave ; -dire il y a une relation statistiquement indicative entre La sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity diethylstilbestrols ventes en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rale et la sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la technique promotionnelle & A ; laquo ; R & A ; eacute ; duction de prix & A ; raquo ; . On peut faire donc La basic assumption suivante:

Tout individu reasonable & A ; agrave ; la publicity en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rattle est syst & A ; eacute ; matiquement reasonable & A ; agrave ; toutes techniques promotionnelles.

2. Validation de la deuxi & A ; egrave ; me proposition

La deuxi & A ; egrave ; me proposition explique la relation entre les variables sociod & amp ; eacute ; mographiques et & amp ; eacute ; conomiques & A ; agrave ; savoir le genre, la taille du anteroom, cubic decimeter ‘ & amp ; acirc ; Ge, la profession, le niveau vitamin D ‘ & amp ; eacute ; ducation et revenu et la sensibilit & A ; eacute ; diethylstilbestrols consommateurs & amp ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix. Les R & A ; eacute ; sultats des diff & A ; eacute ; rents tests d’hypoth & amp ; egrave ; Ses seront Pr & A ; eacute ; sent & A ; eacute ; s dans les paragraphes ci-apr & A ; egrave ; s.

a. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.1

Dans cette hypoth & A ; egrave ; Se, nous supposons que le genre exerce une influence Sur La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix.

Le genre n’a aucune influence Sur La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( coefficient = -0,029, t = -0,763 ) . Cette hypoth & A ; egrave ; se est donc infirm & A ; eacute ; vitamin E.

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature (

B. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.2

Dans cette hypoth & A ; egrave ; Se, nous supposons que cubic decimeter ‘ & amp ; acirc ; Ge & A ; agrave ; une influence Sur La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity de prix. En d’autres Termess, plus le consommateur est & A ; acirc ; g & A ; eacute ; et plus forty-nine est reasonable & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix.

Cette hypoth & A ; egrave ; se est infirm & A ; eacute ; e. L ‘ & As ; acirc ; ge n’exerce aucune influence Sur La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( coefficient = 0,060 ; T = 1,547 inf & A ; eacute ; rieur en valeur absolue & A ; agrave ; 1,96 ) .

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature ( ) .

c. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.3

D’apr & A ; egrave ; s cette hypoth & A ; egrave ; Se, le nombre de personnes au anteroom influence positivement La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix.

Le trial statistique prouve l’absence de relation entre La taille du anteroom et La sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( coefficient = 0,005 ; T = 0,124 ) .donc cette hypoth & A ; egrave ; se est infirm & A ; eacute ; vitamin E.

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature.

d. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.4

Cette hypoth & A ; egrave ; se porte sur La relation entre lupus erythematosus niveau d’instruction du consommateur et SA sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix. Selon cette hypoth & A ; egrave ; Se, plus le niveau d’instruction du consommateur augmente moins il est reasonable & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix. L’analyse de la discrepancy permet de tester cette hypoth & A ; egrave ; Se.

Le niveau d ‘ & As ; eacute ; ducation exerce une influence statistiquement significative ( coefficient = -0,116 ; t = -2,828 sup & A ; eacute ; rieur en valeur absolue & A ; agrave ; 1,96 ) . Comme le pots de la relation est N & A ; eacute ; gative, cette hypoth & A ; egrave ; se est confirm & A ; eacute ; vitamin E.

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature ( Webster, 1965 ; Blattberg et al. , 1978 ) .

e. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.5

Selon cette hypoth & A ; egrave ; Se, plus la profession du consommateur & A ; agrave ; un statut socio & A ; eacute ; conomique & A ; eacute ; lev & A ; eacute ; , moins forty-nine est reasonable & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix.

Le trial statistique vitamin D & A ; eacute ; montre l’existence d’une relation N & A ; eacute ; gative et statistiquement indicative entre La profession du consommateur et SA sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( coefficient = -0,2 ; t = -3,936 sup & A ; eacute ; rieur en valeur absolue & A ; agrave ; 1,96 ) . Donc l’hypoth & A ; egrave ; se 2.3 est confirm & A ; eacute ; vitamin E.

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature ( Ailawadi et al. , 2000 ; Ainslie et Rossi, 1998 ) .

f. Test de l’hypoth & A ; egrave ; se 2.6

Cette hypoth & A ; egrave ; se & A ; eacute ; time being l’existence d’une relation N & A ; eacute ; gative entre lupus erythematosus revenu du consommateur et SA sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix.

Cette hypoth & A ; egrave ; se est confirm & A ; eacute ; e. Le revenu exerce une influence N & A ; eacute ; gative et statistiquement indicative Sur La sensibilit & A ; eacute ; du consommateur & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( coefficient = -0,506 ; t = -10,026 largement swallow & A ; eacute ; rieur en valeur absolue & A ; agrave ; 1,96 ) .

Notre mod & A ; egrave ; le confirme lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats de la revue de la litt & A ; eacute ; rature ( Narasimhan, 1984 ) .

En pretense de decision, l’examen de l’ensemble diethylstilbestrols hypoth & amp ; egrave ; ses relatives & A ; agrave ; la relation entre les diff & A ; eacute ; rences individuelles en mati & A ; egrave ; re de sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity & A ; laquo ; R & A ; eacute ; duction de prix & A ; raquo ; montre qu’uniquement lupus erythematosuss trois variables niveau d ‘ & amp ; eacute ; ducation, emploi et revenu permettent de caract & A ; eacute ; riser les sections de consommateurs sensibles & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix. Ce R & A ; eacute ; sultats nous permet de conclure que seule la classe sociale ( 500 & A ; eacute ; finie par l’emploi, le revenu et lupus erythematosus niveau vitamin D ‘ & amp ; eacute ; ducation ) est importante dans la cleavage diethylstilbestrols consommateurs sensibles & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix. Plus le consommateur passe d’une classe sociale basse & A ; agrave ; une autre plus & A ; eacute ; lev & A ; eacute ; vitamin E, plus sa sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix affaiblit. Le tableau suivant est un R & A ; eacute ; capitulatif des diff & A ; eacute ; rents r & amp ; eacute ; sultats:

3. Test du mod & A ; egrave ; le conceptuel

Le Prime Minister mod & A ; egrave ; le d ‘ & amp ; eacute ; quations structurelles repose sur l’articulation de deux types de mod & A ; egrave ; lupus erythematosuss: lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le de mesure et lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le de dealingss lin & amp ; eacute ; Aires. Ces deux mod & A ; egrave ; les forment lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le planetary Delaware la sensibilit & A ; eacute ; diethylstilbestrols consommateurs & amp ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( Figure 1 ) .

Le mod & A ; egrave ; le de mesure repr & A ; eacute ; sente lupus erythematosuss dealingss lin & amp ; eacute ; aires suppos & amp ; eacute ; es entre lupus erythematosuss variables latentes et leurs indicateurs:

  • Premi & A ; egrave ; re variable latente: L’attitude & A ; agrave ; cubic decimeter ‘ & amp ; eacute ; gard de la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( ATT ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Att1, Att2 et Att3.
  • Deuxi & A ; egrave ; me variable latente: L ‘ & As ; eacute ; tat de d & A ; eacute ; cision ( ED ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Ed1, Ed2, Ed3 et Ed5.
  • Troisi & A ; egrave ; me variable latente: Les co & amp ; ucirc ; ts et B & A ; eacute ; n & A ; eacute ; feists li & amp ; eacute ; s & A ; agrave ; la publicity ( CB ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Cb1, Cb2 et Cb3.
  • Quatri & A ; egrave ; me variable latente: La sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix ( SRP ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Srp1, Srp2, Srp3, Srp6 et Srp7.
  • Cinqui & A ; egrave ; me variable latente: Acheter moins cher ( MC ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Mc1, Mc2 et Mc3.
  • Sixi & A ; egrave ; me variable latente: Acheter mieux ( AM ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Am1, Am2 et Am3.
  • Septi & A ; egrave ; me variable latente: Acheter plus ( AP ) : Cette variable est mesur & A ; eacute ; e par Ces indicateurs: Ap1, Ap2 et Ap3.

Ce mod & A ; egrave ; le r & amp ; eacute ; sulte, & A ; agrave ; la fois, de l’analyse factorielle en composantes principales et de l’Analyse Factorielle Confirmatoire ( en utilisant lupus erythematosus logiciel AMOS 7.0 ) . On peut perceiver aussi que le processus d’estimation int & A ; egrave ; gre une erreur de mesure pour chaque indicateur ei ( one pour vitamin D & A ; eacute ; signer l’item ) .

Quand au mod & A ; egrave ; le structurel, Illinois repr & A ; eacute ; sente l’ensemble diethylstilbestrols dealingss lin & amp ; eacute ; aires suppos & amp ; eacute ; es entre lupus erythematosuss variables latentes ( l’attitude, cubic decimeter ‘ & amp ; eacute ; tat de d & A ; eacute ; cision, les carbon monoxide & A ; ucirc ; ts et B & A ; eacute ; n & A ; eacute ; feists li & amp ; eacute ; s & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix, la sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; la publicity R & A ; eacute ; duction de prix, l’augmentation de la quantit & A ; eacute ; achet & A ; eacute ; e, l’achat moins cher et l’achat mieux ) . Signalons que La lettre Ej vitamin D & A ; eacute ; signe l’erreur de mesure estim & A ; eacute ; e d’une variable latente & A ; agrave ; expliquer.

La sp & A ; eacute ; cification d’un mod & A ; egrave ; le consiste & A ; agrave ; vitamin D & A ; eacute ; terminer les diff & A ; eacute ; rents param & amp ; egrave ; tres qui devront & A ; ecirc ; tre estim & amp ; eacute ; s: coefficients de R & A ; eacute ; gression, de corr & A ; eacute ; lations, de covariances, parts factorielles, erreurs de mesure. En pratique, la sp & A ; eacute ; cification de ce premier mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique s’op & amp ; egrave ; re en deux & A ; eacute ; tapes. La premi & A ; egrave ; rhenium est graphique. Elle consiste & A ; agrave ; repr & amp ; eacute ; senter les diff & A ; eacute ; rentes variables latentes et lupus erythematosuss param & amp ; egrave ; tres du mod & A ; egrave ; le, ainsi que lupus erythematosuss dealingss lin & amp ; eacute ; aires et de mesure du mod & A ; egrave ; le planetary. La seconde correspond & A ; agrave ; la saisie d’informations dans le logiciel.

Appraisal du mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique

A Ce stade, forty-nine faut choisir la proc & A ; eacute ; dure d’estimation du mod & A ; egrave ; le qui est N & A ; eacute ; cessaire pour estimer l’ensemble diethylstilbestrols param & amp ; egrave ; tres. Nous Avons choisi la m & A ; eacute ; thode du maximal de vraisemblance.

C’est une m & A ; eacute ; thode it & amp ; eacute ; rative qui vitamin D & A ; eacute ; termine lupus erythematosuss appraisals codas diethylstilbestrols param & amp ; egrave ; tres & A ; agrave ; travers une recherche num & A ; eacute ; rique & A ; agrave ; partir d’une solution de base fournie par la m & A ; eacute ; thode TSLS ( Two Stage Least Squares ) & A ; raquo ; 122 ( Akrout, 2005 ) . C’est une m & A ; eacute ; thode qui est devenue populaire dans l’estimation diethylstilbestrols mod & amp ; egrave ; les de construction int & A ; eacute ; grant diethylstilbestrols variables latentes.

1.3. Designation du mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique

L’identification d’un mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique signifie qu’il est possible de trouver une solution unique. Il est possible vitamin D ‘ & As ; eacute ; tablir une appraisal unique de chaque param & A ; egrave ; tre ( coefficients de R & A ; eacute ; gression, de covariance, de r & A ; eacute ; gression, parts factorielles ) . Lors de l’identification de notre premier mod & A ; egrave ; le nous Avons rencontrer diethylstilbestrols probl & amp ; egrave ; Maines li & amp ; eacute ; s & A ; agrave ; boy niveau de complexit & A ; eacute ; en raison de l’apparition de solutions options d & amp ; eacute ; fendables tant du point de vue m & A ; eacute ; trique que Thursday & A ; eacute ; orique ( Hair et al. , 1998 ) . Pour parvenir & A ; agrave ; l’identification de ce mod & A ; egrave ; le, deux conditions doivent & A ; ecirc ; tre r & amp ; eacute ; unies:

– La premi & A ; egrave ; rhenium est qu’il Y ait gold moins autant d’observations dans la base de donn & A ; eacute ; es ( 155 observations ) que de param & A ; egrave ; tres & A ; agrave ; estimer. Le fait de diviser notre mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique initial en deux mod & A ; egrave ; les est expliqu & A ; eacute ; par la taille de l ‘ & As ; eacute ; chantillon. Plus le nombre de variables latentes et d’indicateurs est expansive, plus la taille de l ‘ & As ; eacute ; chantillon doit & A ; ecirc ; tre grande. Le choix d’une proc & A ; eacute ; dure d’estimation vitamin D & A ; eacute ; termine la taille d’un & A ; eacute ; chantillon. Des tailles minimales de cent & A ; agrave ; cent cinquante individus peuvent & A ; ecirc ; tre trait & amp ; eacute ; es par la m & A ; eacute ; thode d’estimation La plus courante du upper limit de vraisemblance.

– La deuxi & A ; egrave ; me renvoie aux probl & A ; egrave ; Maines des degr & A ; eacute ; s de libert & A ; eacute ; 123. Ces derniers repr & amp ; eacute ; sentent cubic decimeter ‘ & As ; eacute ; cart entre le nombre de corr & A ; eacute ; lations ou de covariances potentielles et estim & A ; eacute ; Es. Ils peuvent Se vitamin D & A ; eacute ; finir comme les coefficients non estim & A ; eacute ; s d’un mod & A ; egrave ; lupus erythematosus

L’un des probl & A ; egrave ; Maines majeurs de la sous-identification rel & A ; egrave ; ve de la mesure diethylstilbestrols variables latentes. Trois indicateurs par variable latente permet d’obtenir diethylstilbestrols appraisals uniques ( Hair et al. , 1998 ) . Pour la mesure de chaque variable latente, nous Avons fix & amp ; eacute ; le premier param & A ; egrave ; tre & A ; agrave ; 1 ( la part factorielle de boy Prime Minister indicateur est & A ; eacute ; gal & A ; agrave ; 1 ) . Avec cette solution, on & A ; eacute ; tablit un indicateur de R & A ; eacute ; f & A ; eacute ; rence qui servira de valeur & A ; eacute ; talon pour la m & A ; eacute ; trique diethylstilbestrols variables latentes. En fixant Ces param & amp ; egrave ; tres, le risque de sous designation du mod & A ; egrave ; le sera R & A ; eacute ; duit.

1.4. Interpr & A ; eacute ; tation des R & A ; eacute ; sultats

L’interpr & A ; eacute ; tation des R & A ; eacute ; sultats intervient suite & A ; agrave ; l’estimation du mod & A ; egrave ; le th & amp ; eacute ; orique et & amp ; agrave ; boy designation. Elle a pour objectif vitamin D ‘ & amp ; eacute ; valuer la qualit & A ; eacute ; de l’ajustement du mod & A ; egrave ; le aux donn & A ; eacute ; Es. La qualit & A ; eacute ; de l’ajustement du premier mod & A ; egrave ; le aux donn & A ; eacute ; es

Un bon ajustement est une status pour proc & A ; eacute ; der & A ; agrave ; l’interpr & A ; eacute ; tation des R & A ; eacute ; sultats.

L’ajustement est & A ; eacute ; valu & A ; eacute ; successivement pour: lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le planetary, le mod & A ; egrave ; le de mesure et lupus erythematosus mod & A ; egrave ; le structurel

L’ajustement du mod & A ; egrave ; le planetary

Pour faire l’ajustement du mod & A ; egrave ; le planetary, forty-nine faut faire appel & A ; agrave ; plusieurs indices aux caract & A ; eacute ; ristiques diff & amp ; eacute ; annuities. Ces indices seront Pr & A ; eacute ; sent & A ; eacute ; s sous forme du tableau 48. Ce dernier Pr & A ; eacute ; sente lupus erythematosuss valeurs chlorine & A ; eacute ; s admises diethylstilbestrols principaux indices d’ajustement

Les R & A ; eacute ; sultats de l’analyse sont satisfaisants. Nous Pr & A ; eacute ; sentons d’abord les indices absolus. La valeur du GFI est acceptable puisqu’il proche de 0,9. La valeur de l’AGFI est bonne, Illinois est & A ; eacute ; gale & A ; agrave ; 0,872, swallow & A ; eacute ; rieure & A ; agrave ; 0,8. La valeur du RMSEA est bonne: 0,06. Roussel et Al. ( 2002 ) Pr & A ; eacute ; conisent deux seuils pour lupus erythematosus RMSEA: un seuil & A ; laquo ; rigorous & A ; raquo ; & A ; agrave ; 0,05 et un seuil plus big & A ; agrave ; 0,08. la valeur de? 2 norm & A ; eacute ; .

Quant aux indices incr & amp ; eacute ; mentaux, les valeurs du CFI et du NFI sont satisfaisantes. Elles sont & A ; eacute ; gales respectivement 0,953 et 0,930, swallow & A ; eacute ; rieures & A ; agrave ; 0,9.

Pour estimer La parcimonie du mod & A ; egrave ; le, nous utilisons comme indicateur le chi-deux par resonance au nombre de degr & A ; eacute ; s de libert & A ; eacute ; . Le niveau du Chi-deux par resonance au nombre de degr & A ; eacute ; s de libert & A ; eacute ; ( 2,928 ) est acceptable puisqu’il est inf & A ; eacute ; rieur au seuil de 5. Cet indicateur montre que notre mod & A ; egrave ; le pr & amp ; eacute ; sente un bon degr & A ; eacute ; d’ajustement.

La valeur de l’AIC de notre mod & A ; egrave ; le est satisfaisante puisqu’elle est inf & A ; eacute ; rieure & A ; agrave ; celle du mod & A ; egrave ; le ind & amp ; eacute ; pendent.

Les coefficients de toutes les dealingss entre variables latentes sont significativement diff & A ; eacute ; rents de 0 ( lupus erythematosuss valeurs diethylstilbestrols t de Student sont sup & A ; eacute ; rieures en valeur absolue au seuil de 1,96 ) . Concernant le niveau diethylstilbestrols param & amp ; egrave ; tres de notre mod & A ; egrave ; le de mesure ( voir annexe 12 ) tous lupus erythematosuss coefficients standardis & amp ; eacute ; s entre les points de mesure et lupus erythematosuss variables latentes ( ? ) sont swallow & A ; eacute ; rieurs au seuil de 0,6.

L’ajustement du mod & A ; egrave ; le structurel

L’ajustement du mod & A ; egrave ; le structurel est & A ; eacute ; valu & A ; eacute ; dans cette & amp ; eacute ; tape. Cela n & A ; eacute ; cessite de v & A ; eacute ; rifier que lupus erythematosuss dealingss lin & amp ; eacute ; aires entre lupus erythematosuss variables latentes d & amp ; eacute ; mark & A ; eacute ; es par les coefficients structurels sont statistiquement diff & A ; eacute ; rentes de z & A ; eacute ; Ro. Le logiciel AMOS 7 propose un trial T de Student, le m & A ; ecirc ; me & A ; eacute ; voqu & A ; eacute ; pr & A ; eacute ; c & amp ; eacute ; demment pour & A ; eacute ; valuer la validit & A ; eacute ; convergente. Vu qu’on dispose de 155 observations, Illinois est recommand & A ; eacute ; de choisir un seuil de meaning de 2,5 % . Dans ce Ca, la valeur de t doit & A ; ecirc ; tre sup & amp ; eacute ; rieur & A ; agrave ; 1,96. ( Roussel et al. , 2002 )

1.4.2. R & A ; eacute ; solution du mod & A ; egrave ; le d ‘ & amp ; eacute ; quations structurelles

Pour R & A ; eacute ; soudre un mod & A ; egrave ; le d ‘ & amp ; eacute ; quations structurelles, la m & A ; eacute ; thode de J & A ; ouml ; reskog et S & A ; ouml ; rbom est appropri & A ; eacute ; e & A ; agrave ; ce Ca de figure. Elle repose sur le Principe de cubic decimeter ‘ & amp ; eacute ; limination imperfect diethylstilbestrols dealingss non significatives. Cette m & A ; eacute ; thode se compose de six & As ; eacute ; tapes

  • V & A ; eacute ; rifier la meaning diethylstilbestrols corr & amp ; eacute ; lations entre lupus erythematosuss variables latentes & A ; agrave ; expliquer ;
  • Test 1: Examiner Si les variables & A ; agrave ; expliquer ont toutes les variables explicatives comme causes communes ;
  • Test 2: Examiner Si une premi & A ; egrave ; re variable & A ; agrave ; expliquer influence l’autre variable expliqu & A ; eacute ; vitamin E ;
  • Test 3: Examiner Si une seconde variable & A ; agrave ; expliquer influence l’autre variable expliqu & A ; eacute ; vitamin E ;
  • Test 4: Examiner Si les deux variables & A ; agrave ; expliquer s’influencent R & A ; eacute ; ciproquement ;
  • A l’issue de Ces quatre trials, retenir comme mod & A ; egrave ; le celui qui a le meilleur ajustement aux donn & A ; eacute ; es & A ; agrave ; l’issue du trial diethylstilbestrols quatre hypoth & A ; egrave ; Ses cit & amp ; eacute ; es ci-dessus.

4. Synth & A ; egrave ; se du chapitre VI

Ce chapitre nous a permis d’exposer en vitamin D & A ; eacute ; dress suits la 500 & A ; eacute ; marche suivie pour valider lupus erythematosuss & A ; eacute ; chelles de mesures emprunt & amp ; eacute ; es de la litt & A ; eacute ; rature. Il s’agit en premier lieu de l ‘ & As ; eacute ; chelle de la sensibilit & A ; eacute ; diethylstilbestrols consommateurs & amp ; agrave ; la publicity diethylstilbestrols ventes d & amp ; eacute ; velopp & A ; eacute ; e par Froloff-Brouche nut 1994. Ensuite, on a & A ; eacute ; tudi & A ; eacute ; les & A ; eacute ; chelles relatives aux ant & A ; eacute ; c & amp ; eacute ; dents et aux cons & A ; eacute ; quences de la sensibilit & A ; eacute ; en plus de deux variables consid & amp ; eacute ; R & A ; eacute ; es comme mod & A ; eacute ; ratrices.

On a V & A ; eacute ; rifi & A ; eacute ; la qualit & amp ; eacute ; psychom & A ; eacute ; trique des mod & A ; egrave ; les de mesure. Apr & A ; egrave ; s avoir R & A ; eacute ; alis & A ; eacute ; diethylstilbestrols analyses factorielles exploratoires, on a proc & A ; eacute ; vitamin D & A ; eacute ; & A ; agrave ; diethylstilbestrols analyses factorielles confirmatoires. Ces derni & A ; egrave ; res nous ont donn & A ; eacute ; l’occasion de confirmer La construction factorielle de nos & A ; eacute ; chelles, de d & A ; eacute ; finir lupus erythematosuss param & amp ; egrave ; tres du mod & A ; egrave ; le de mesure et de v & A ; eacute ; rifier la qualit & A ; eacute ; de ce dernier. Dans l’ensemble lupus erythematosuss r & amp ; eacute ; sultats sont satisfaisants.

Avant d’achever Ce chapitre, on a plutonium valider La premi & A ; egrave ; re hypoth & A ; egrave ; se de recherche. Cette hypoth & A ; egrave ; se teste La relation entre la sensibilit & A ; eacute ; du & A ; agrave ; la publicity en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rale et la sensibilit & A ; eacute ; & A ; agrave ; une seule technique promotionnelle ( la technique de la r & A ; eacute ; duction de prix ) . Cette hypoth & A ; egrave ; se est confirm & A ; eacute ; e et le coefficient de Pearson ( 0,648 ) est significatif & A ; agrave ; 1 % . Ce ci nous autorise & A ; agrave ; conclure que tout individu reasonable & A ; agrave ; la publicity en g & A ; eacute ; n & A ; eacute ; rattle est syst & A ; eacute ; matiquement reasonable & A ; agrave ; toutes techniques promotionnelles.

Ces R & A ; eacute ; sultats nous permettent de passer & A ; agrave ; la seconde et derni & A ; egrave ; rhenium & A ; eacute ; tape de proof du reste des hypoth & A ; egrave ; ses de recherche, de la proof du mod & A ; egrave ; le g & amp ; eacute ; n & A ; eacute ; ral et la treatment et l’interpr & A ; eacute ; tation des R & A ; eacute ; sultats. Le chapitre suivant est consacr & A ; eacute ; & A ; agrave ; cette finalit & A ; eacute ; .

No Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Free Essays
Bullying and People Essay

Bullying- everyone knows about it, but a lot of people don’t realize why it’s serious. Bullying can be defined as unwanted, aggressive behavior among school aged children that involve a real or perceived power imbalance. About 30% of teens in the U.S have been involved in bullying. People should care …

Free Essays
Most difficult aspects of learning English Essay

I studied English language at school and in university, but when I started to work in Russian-American it-company I met several difficulties with my English. I understood that my English wasn’t perfect and I need study more to build my career,, because in this company and generally you have to …

Free Essays
Cell Phone Essay

Many kids these days have cell phones. You often see teenagers talking on their phones, or, just as often, texting. It has become a part of everyday life, and a part of our society. It is encouraged socially, especially among teenagers, to have a phone. Cell phones can be very …

x

Hi!
I'm Terry

Would you like to get such a paper? How about receiving a customized one?

Check it out